Le certificat de non contre-indication aux ateliers d'activité physique


Vous savez que l’activité physique, adaptée aux possibilités de chacun, est recommandée chez les personnes ayant un diabète de type 2. Elle contribue à l’amélioration de la glycémie, de la pression artérielle et du mauvais cholestérol. Elle est utile pour le contrôle du poids, et contribue fortement à l’amélioration de votre qualité de vie.

Nous tenons à vous féliciter pour votre démarche.
  
Pour pouvoir participer aux ateliers de Diabolo de reprise à l’activité physique, vous devrez remettre à votre médecin traitant :
- une fiche de présentation pour votre médecin 
une fiche présentant les critères de non-inclusion (contre-indications) destinée à votre information et à porter à la connaissance de votre médecin traitant 
- un certificat de non contre-indication à la pratique de l’activité physique à remplir par votre médecin traitant. Ce certificat est téléchargeable en bas de page


Atelier d’activité physique : mode d’emploi.

Avant de débuter les ateliers de reprise de l’activité physique, nous vous demandons un certificat médical de non contre-indication, rempli par votre médecin traitant.

Vous pourrez ensuite participer aux ateliers d’activité physique après avoir reçu votre dossier de suivi qui contient tous les renseignements pour l’inscription, les rendez-vous, le lieu de ces ateliers et votre suivi d’activité.

Nous vous proposons plusieurs types d’ateliers, qui sont de fréquence différente. Si possible, nous vous demanderons de pratiquer une autre séance par semaine « seul » avec les indications que vous fournira le professeur de sport.

Les ateliers s’interrompent pendant les vacances. Mais ce n’est pas pour autant que votre activité physique s’arrêtera. Nous comptons sur vous pour rester actif.

Les séances de reprise de l’activité physique se feront au rythme d’une par semaine avec encadrement par un professeur de sport. Les activités se dérouleront dans une salle de sport ou à l’extérieur. Si possible, le patient réalisera une autre séance par semaine « seul ».

Les séances de gymnastique douce « détente et corps en mouvement » se dérouleront deux fois par mois. Les séances de marche nordique se tiendront une fois par semaine, la marche loisirs deux fois par semaine.

Un cycle d’atelier est prévu pour durer de septembre à juin de l’année suivante, en dehors des périodes scolaires.

Mais ce n’est pas pour autant que les ateliers d’activité physique  s’arrêteront et les patients doivent être incités à continuer ce type d’activité.

Le certificat de non contre-indication sera exigé une fois par an.

Critères de non-inclusion à la pratique des ateliers d’activité physique  (contre-indications selon l’ANAES mars 2000)


Les complications associées à l’exercice physique incluent les évènements cardio-vasculaires (infarctus du myocarde, arythmies, mort subite), des lésions osseuses et des tissus mous, une progression de l’atteinte rétinienne.

De ce fait, l’exercice physique (d’une certaine intensité) est habituellement déconseillé aux diabétiques ayant :
P une cardiopathie évolutive
P une rétinopathie proliférative
P des lésions des membres inférieurs susceptibles de s’aggraver
P une hypertension artérielle mal contrôlée
P une neuropathie végétative
P une protéinurie qui peut s’aggraver sous l’influence de l’exercice 
                                                            
En ce qui concerne les différentes complications liées au diabète, les précautions et/ou contre-indications suivantes d’une activité sportive doivent être rappelées : en cas de rétinopathie, les sports violents sont contre-indiqués (boxe, sport pratiqué en anaérobiose). 
                                                            





Aucun commentaire: